L’été des orages de Valérie Carpentier Son nouvel extrait radio et vidéoclip !

2014/09/29

Montréal, le lundi 29 septembre 2014 – Avec son premier album, L’été des orages, Valérie Carpentier continue de remporter un franc succès : certification Or avec près de 50 000 ventes ; des extraits comme À fleur de peau, Le Rendez-vous et Notre amour qui ont caracolé en tête des palmarès ; trois nominations au prochain Gala de l’ADISQ, dans les catégories Révélation de l’année, Album de l’année – Adulte contemporain et Album de l’année – Meilleur vendeur ! Aujourd’hui, Productions J adresse aux radios la chanson-titre de l’opus et dévoile le vidéoclip du morceau, réalisé par Monia Chokri (son premier vidéoclip en carrière) et produit par Fanny-Laure Malo et La Boîte à Fanny !

L’été des orages a fait frémir mon cœur trop sage et je suis partie

Ne m’en veux pas. Ne m’en veux plus

Et l’eau qui ruisselle sur la nacre de mon visage m’a affranchie.

Je ne t’en veux pas. Je ne t’en veux plus

En insoumise, à l’infini, j’en fais l’apologie

Aux plus hauts sommets de l’ivresse, à la folie, la joie, la tendresse.

L’été des orages a fait de moi une ingénue. Goodbye mon amour.

Des faux espoirs, je n’en veux plus

Écrite et composée par Carole Facal, L’été des orages a un son distinctement vintage. « L’été des orages est la première chanson que j’aie jamais écrite pour quelqu’un d’autre, explique l’auteure-compositrice. J’ai voulu offrir à Valérie une chanson poétique, rythmée, libératrice. J’ai été profondément inspirée par sa voix, par ce je-ne-sais-quoi très spécial qu’elle dégage. Je suis extrêmement honorée qu’elle ait choisi de l’interpréter si magnifiquement. Encore plus, qu’elle ait donné son titre à l’album… Du fond du cœur, je lui souhaite une belle et longue carrière! »

Le vidéoclip de L’été des orages donne lui aussi dans le vintage, avec une esthétique époustouflante. On y retrouve une Valérie qui rappelle la Brigitte Bardot des années 50, plus mature, plus femme fatale. « Valérie, notre personnage principal, fait ses adieux à l’homme qui l’a torturé, raconte la réalisatrice Monia Chokri, qui a triomphé aux Jutra avec son court-métrage Quelqu’un d’extraordinaire. L’été́ est brûlant comme leur passion le fut, jadis. La jeune amoureuse meurtrie en profite pour faire le tour d’un lieu qu’elle a aimé mais qui la faisait prisonnière. On retrouve donc Valérie à divers endroits d’une maison cossue aux allures hollywoodiennes, mais toujours dans des poses figées, étonnantes. »

L’été des orages de Valérie Carpentier

Nouvel extrait radio et vidéoclip !

« Retour aux nouvelles

Pour Rosie

Inscrivez-vous à l'infolettre de Valérie Carpentier

S'INSCRIRE

Suivez Valérie

© Productions J 2016 CONTACT

Conception Web Par sbrstudio.com